La FFT s’associe à Ballman Project, les détenteurs d’un NFT Roland-Garros recevront un « Ballman Player »

 

Ce matin, la Fédération Française de Tennis (FFT) a officialisé sa collaboration avec Ballman Project, la plateforme de tournois de tennis basée sur les NFT et co-fondée par Stan Wawrinka et Prosper Masquelier notamment.

Dans le cadre de ce partenariat signé pour 3 ans, Ballman Project proposera notamment un tournoi Roland-Garros de tennis virtuel. La première édition offrira un prize money de 25 000$ et débutera le 15 avril jusqu’au 11 juin.

A travers cette collaboration, les détenteurs du NFT Roland-Garros « RG Game, Seat & Match » mis en vente l’année dernière au prix de 200€ pourront obtenir un NFT Ballman Player et disposer d’un accès privilégié au tournoi virtuel de Roland-Garros. Une bon début pour les possesseurs du NFT Roland-Garros qui sont nombreux à exprimer leur inquiétude sur Discord face au manque de services proposés.

Ce rapprochement semble être une bonne opportunité pour la FFT de redonner un second souffle (et de la valeur ?) au NFT Roland-Garros qui se serait écoulé à 2 300 exemplaires environ sur les 5 000 mis en vente avec l’objectif d’1 million de chiffres d’affaires.

De son côté, Ballman a également lancé l’année dernière une première collection de NFTs (6200). Une nouvelle collection sera lancée le 14 mars (freemint – offre gratuite) et le 17 mars pour la vente. Un projet Ballman soutenu également par quelques joueurs de tennis comme Grégoire Barrère, Lucas Pouille ou encore Ugo Humbert.

« Devenir plus grande communauté de tennis dans l’univers du web3 » – Stan Wawrinka

« Les NFT offrent à leurs détenteurs la possibilité de participer à des tournois de tennis virtuels et de gagner des prix réels. Chaque NFT représente un joueur de tennis virtuel, un Ballman Player, ayant chacun des caractéristiques uniques qui évoluent en fonction de l’expérience » rappelle le communiqué de la FFT.

« Nous sommes ravis de nous associer avec Ballman Project et d’offrir à nos fans une expérience de tennis virtuel. Cette collaboration est une opportunité unique de s’engager auprès d’un nouveau public et de mettre en valeur le tennis de manière innovante » ajoute Caroline Flaissier, Directrice Générale de la Fédération Française de Tennis. « Nous avons hâte de travailler avec Ballman Project pour construire ensemble la plus grande communauté web3 de fans de tennis ».

« Notre plateforme offre une manière unique et passionnante pour les fans de vivre ce sport, et nous pensons que cette collaboration nous aidera à atteindre notre objectif de devenir le plus grand tournoi et la plus grande communauté de tennis dans l’univers du web3. Nous sommes impatients de travailler avec la FFT pour réaliser ce projet. Nous souhaitons établir des partenariats avec tous les tournois du Grand Chelem » ajoute Stan Wawrinka.

« Cette nouvelle aventure s’inscrit dans la volonté de la FFT d’étendre son terrain d’expression et de se connecter avec les fans du monde entier. En adoptant de nouvelles technologies, la FFT poursuit sa mission d’offrir aux fans les moyens de s’engager dans le tennis et de soutenir le développement des futures générations de joueurs » ajoute le communiqué.

A lire aussi

Tennis – Roland-Garros lance sa première collection de NFTs et vise 1 million d’euros de chiffre d’affaires

Tennis – NFT et Metaverse pour l’Open d’Australie 2022, comment ça marche ?

NFT – Le circuit de tennis virtuel « BallMan Project » de Stan Wawrinka bientôt lancé après une refonte du gameplay

Laisser un commentaire

Jonny Wilkinson devient ambassadeur de Capgemini, sponsor de... JO Paris 2024 : 3,25 millions de billets achetés lors de la...
Tennis - L’Opening Week, l’autre réussite de Roland Garros(Lire la suite) Smaïl Bouabdellah rejoint M6 pour l’Euro 2024(Lire la suite) Business - La startup de recrutement de sportifs "Sportiw" lève 1 million d'euros(Lire la suite) Volley - Nolt équipementier de la LNV, on en parle avec le responsable marketing de la ligue(Lire la suite) JO - Terraillon Supporteur Officiel de Paris 2024(Lire la suite) Média - La société Matchem rachète le média "But !" pour 120 000€(Lire la suite)