Land Rover stoppe son contrat sponsoring avec Dan Carter suite à son contrôle en état d’ivresse au volant

©Land Rover

 

Le rugbyman néo-zélandais Dan Carter a vu son contrat de sponsoring avec Land Rover rompu suite à un contrôle en état d’ivresse.

La semaine dernière, le joueur du Racing 92 était contrôlé à Paris avec un taux d’alcoolémie supérieur  à 0,8 gramme par litre de sang. Le rugbyman s’était excusé sur les réseaux sociaux au lendemain du contrôle. Excuses acceptées en partie par ses followers, moins par certains de ses sponsors.

C’est ce lundi que le joueur a déclaré sur les réseaux sociaux qu’après entretien avec Land Rover, la décision de mettre fin au contrat avait été prise. La petite histoire ne dit cependant pas si le All Black était au volant d’un modèle de la marque.

Dan Carter a commenté sa sanction toujours sur les réseaux sociaux « Sans surprise, Land Rover, qui pour de bonnes raisons a une tolérance zéro concernant la conduite en état d’ivresse, a mis fin à sa relation avec moi. Je le comprends complètement et je suis déçu de les avoir mis dans cette position.»

Over the last few days my management and I have had to front up to my sponsors. Not surprisingly, Land Rover, who for…

Publié par Dan Carter sur lundi 20 février 2017

Quand les « affaires » nuisent aux contrat sponsoring des athlètes

Les marques le savent bien. En sponsorisant un athlète, elles s’attachent son image dans les bons comme dans les mauvais moments, vie privée (qui l’est de moins en moins avec la surmédiatisation des stars du sport) comprise…

BON PLAN : Pour vous abonner aux chaînes Canal+, beIN SPORTS, Eurosport... au meilleur tarif, rendez-vous ici

Avec cette fin de contrat avec Land Rover, Dan Carter n’est pas le premier sportif à voir un sponsor quitter le navire après une « affaire » portant indirectement atteinte à son image.

L’année dernière, la tenniswoman russe Maria Sharapova a vu plusieurs des ses sponsors prendre leurs distances suite à un contrôle anti-dopage positif. On peut également citer Nike et Lance Armstrong ou encore Nikola Karabatic et Betclic

Laisser un commentaire

Offre Emploi : Responsable de Rayon, Futur Directeur Magasin... Le salon européen du marketing sportif SPORTEM 2017 vous donne...
Money - Jeux Olympiques de Tokyo 2020 : Un coût global à 13 milliards de dollars(Lire la suite) Média - Le dispositif de beIN SPORTS pour Wimbledon 2022(Lire la suite) Tennis - Uniqlo lance sa première collection de t-shirts avec le logo "RF"(Lire la suite) Offre Alternance - Chef.fe de projet événementiel - Fédération Française de Badminton (FFBaD)(Lire la suite) Média - CANAL+ va diffuser la finale 2022 du TOP 14 sur deux chaines(Lire la suite) Social Media - Best of tweets "sport business" et "marketing sportif"(Lire la suite)