Les chiffres business de la NBA pour la saison 2021-2022 (revenus, droits TV, sponsoring, valorisation des franchises, salaires)

 

Cette semaine, la NBA est de retour avec le début de la saison 2021-2022, la 75ème de la célèbre ligue de basket.

Ligue sportive globalisée, la NBA est une des références du « sportainment » mondial. Avec un retour quasi à la normale dans les salles, le business va pouvoir reprendre de plus belle avec une saison régulière « classique » à 82 matchs par franchise.

La NBA vise une saison à 10 milliards de dollars de revenus

Pour cette saison 2021-2022, la NBA table ainsi sur des revenus estimés à 10 milliards de dollars, comme l’a précisé Adam Silver, le commissaire de la NBA, aux médias américains dont CNBC.

Un rebond pour la NBA qui a enregistré une baisse de ses revenus de l’ordre de 35% lors de la saison 2020-2021 impactée par la crise de la COVID-19. « Nous avons perdu des sommes importantes » a commenté Adam Silver. « La bonne nouvelle est que nous sommes en mesure d’avoir une vision à long terme et de continuer à y croître ». Comme le rappelle CNBC, les revenus de la NBA (et de ses franchises) étaient de 8,8 milliards de dollars pour 2018-2019 et 8,3 milliards de dollars pour 2019-2020.

Parmi les sources de revenus, la NBA peut s’appuyer sur contrat de droits TV évalué à quelques 2,66 milliards de dollars en moyenne par saison jusqu’en 2025. Des droits qui pourraient encore augmenter pour le prochain cycle.

Autre poste de recettes important pour la NBA et les 30 franchises, celui du sponsoring. Lors de la dernière saison 2020-2021 et selon une estimation d’IEG, le sponsoring a rapporté 1,46 milliard de dollars. Depuis 2017, la NBA autorise notamment les équipes à afficher un sponsor sur la face avant du maillot au niveau de la bretelle gauche. Il y a quelques semaines, les Brooklyn Nets ont officialisé la signature d’un contrat avec Webull estimé à 30 millions de dollars par an selon CNBC, un record pour cet emplacement.

Côté équipementier maillot, Nike a remplacé adidas lors de la saison 2017-2018 pour un contrat évalué à l’époque à 1 milliard de dollars sur 8 ans, soit une moyenne de 125M$ par saison. Un contrat qui autorise la marque à afficher sa virgule (ou le Jumpman de Jordan) sur les maillots.

3 franchises NBA valorisées à plus de 5 milliards de dollars

Pour cette nouvelle saison 2021-2022, Forbes s’est une nouvelle fois intéressée à la valeur des 30 franchises NBA.

Pour la première fois de son classement, 3 équipes dépassent la barre symbolique des 5 milliards de dollars.

Les New York Knicks (5,8 milliards $) devancent les Golden State Warriors (5,6 milliards $) et les Los Angeles Lakers (5,5 milliards $). Trois équipes qui évoluent dans les plus gros marchés et qui génèrent le plus de revenus (hors COVID-19) en contrats TV locaux, hospitalités et sponsoring rappelle ainsi Forbes.

En bas du classement, on retrouve la franchise des Memphis Grizzlies avec une valeur estimée à 1,5 milliard de dollars.

Malgré la crise sanitaire, la valeur moyenne d’une franchise NBA progresse de 13% à 2,48 milliards de dollars selon Forbes.

The NBA’s Most Valuable Teams 2021-2022 (classement Forbes).

1/ New York Knicks : 5,8 milliards $
2/ Golden State Warriors : 5,6 milliards $
3/ Los Angeles Lakers : 5,5 milliards $
4/ Chicago Bulls : 3,65 milliards $
5/ Boston Celtics : 3,55 milliards $
6/ Los Angeles Clippers : 3,3 milliards $
7/ Brooklyn Nets : 3,2 milliards $
8/ Houston Rockets : 2,75 milliards $
9/ Dallas Mavericks : 2,7 milliards $
10/ Toronto Raptors : 2,48 milliards $
11/ Philadelphia 76ers : 2,45 milliards $
12/ Miami Heat : 2,3 milliards $
13/ Portland Trail Blazers : 2,05 milliards $
14/ Sacramento Kings : 2 milliards $
15/ San Antonio Spurs : 1,98 milliard $
16/ Washington Wizards : 1,93 milliard $
17/ Milwaukee Bucks : 1,9 milliard $
18/ Phoenix Suns : 1,8 milliard $
19/ Utah Jazz : 1,75 milliard $
20/ Denver Nuggets : 1,73 milliard $
21/ Atlanta Hawks : 1,68 milliard $
22/ Indiana Pacers : 1,67 milliard $
23/ Cleveland Cavaliers : 1,65 milliard $
24/ Orlando Magic : 1,64 milliard $
25/ Oklahoma City Thunder : 1,63 milliard $
26/ Detroit Pistons : 1,58 milliard $
27/ Charlotte Hornets : 1,575 milliard $
28/ Minnesota Timberwolves : 1,55 milliard $
29/ New Orelans Pelicans : 1,53 milliard $
30/ Memphis Grizzlies : 1,5 milliard $.

NBA – Les joueurs les mieux payés pour la saison 2021-2022 (Forbes)

Concernant les joueurs, les acteurs du spectacle sportif, Forbes a également dressé un classement des revenus à venir pour cette saison, comprenant les salaires versés par les équipes ainsi que les contrats de sponsoring individuels.

A la première place du classement, on retrouve LeBron James qui devrait afficher un nouveau record en NBA avec un total estimé de 111,2 millions de dollars, dont 41,2M$ de salaires versés par les Los Angeles Lakers.

A la seconde position, on retrouve Stephen Curry (Golden State Warriors) avec 92,8 millions de dollars. Le podium est complété par Kevin Durant (Brooklyn Nets) avec 87,9 millions de dollars.

Au total et selon Forbes, les gains cumulés des 10 joueurs NBA les mieux payés pour cette saison 21-22 (salaires + sponsoring) devraient atteindre 714 millions de dollars, un chiffre en hausse de 28% par rapport à la saison 2020-2021.

NBA’s ten highest-paid players for 2021-2022 (Forbes)

1/ LeBron James (Lakers) : 111,2M$ (salaire : 41,2M$ / sponsoring : 70M$)
2/ Stephen Curry (Warriors) : 92,8M$ (salaire : 45,8M$ / sponsoring : 47M$)
3/ Kevin Durant (Nets) : 87,9M$ (salaire : 40,9M$ / sponsoring : 47M)
4/ Giannis Antetokounmpo (Bucks) : 80,3M$ (salaire : 39,3M$ / sponsoring : 41M$)
5/ Russell Westbrook (Lakers) : 74,2M$ (salaire : 44,2M$ / sponsoring : 30M$)
6/ James Harden (Nets) : 62,3M$ (salaire : 44,3M$ / sponsoring : 18M$)
7/ Damian Lillard (Blazers) : 56,3M$ (salaire : 39,3M$ / sponsoring : 17M$)
8/ Klay Thompson (Warriors) : 54M$ (salaire : 38M$ / sponsoring : 16M$)
9/ Paul George (Clippers) : 47,8M$ (salaire : 39,3M$ / sponsoring : 8,5M$)
10/ Jimmy Butler (Heat) : 47M$ (salaire : 36M$ / sponsoring : 11M$)

Laisser un commentaire

Formule 1 - Pierre Gasly lance une série de NFTs avec la société... Offre de Stage : Assistant chef de projet, communication digitale...
F1 - Face à la polémique, Mercedes AMG Petronas F1 Team et Kingspan stoppent leur partenariat(Lire la suite) Golf - En 2021, les signaux sont au vert pour la filière golf en France(Lire la suite) Social Media - Le hashtag #TeamOM numéro 1 sur Twitter en 2021(Lire la suite) Football - Panini s'excuse pour la mise en vente de produits PSG sur la boutique de l'OM(Lire la suite) Vidéo - Replay de l'audition de Vincent Labrune, Président de la LFP, devant le Sénat(Lire la suite) Social Media - Best of tweets "sport business" et "marketing sportif"(Lire la suite)