Interview : Mendel Delhomme, Fondateur de « Moneytime »

 

Découvrez « Entreprendre dans le sport »,
notre nouvelle rubrique consacrée
aux jeunes entreprises et porteurs de projets
dans le secteur qui nous passionne.

 

Depuis quelques mois, un nouvel acteur français baptisé « Moneytime » a vu le jour sur le secteur du merchandising.

Pour en savoir plus sur cette jeune société, nous avons posé quelques questions à Mendel Delhomme son fondateur.

 

Sport Buzz Business : Pouvez-vous nous présenter Moneytime ?

Mendel Delhomme : Moneytime c’est une solution qui s’articule autour de 3 pôles, le Sourcing, le Merchandising et l’ultra Personnalisation, avec une promesse forte, apporter de la souplesse et de la réactivité à nos clients.

Nous sommes capables de fabriquer tous types de textiles à partir de 30pcs et 50pcs en accessoires en 6 semaines.

Que vous soyez une marque, un club, une association, une ligue, un comité, une entreprise ou dans l’e-sport…nous sommes là pour écouter vos besoins, vous accompagner et être source de propositions.
Notre objectif est de répondre à toutes vos demandes, vos attentes avec passion pour mettre en lumière votre identité.

SBB : Qui se cache derrière Moneytime, combien êtes-vous, quel est votre parcours ?

MD : Moneytime est né il y a seulement 4 mois, donc nous sommes pour le moment 2 salariés, un graphiste/designer et moi-même. Dès 2023, l’équipe se structurera avec des commerciaux et différents partenaires. Avant de lancer Moneytime, j’étais salarié pendant 12 ans dans l’univers du Sport et de la Mode.

« Avant de lancer Moneytime, j’étais salarié pendant 12 ans dans l’univers du Sport et de la Mode »

SBB : Où en êtes-vous dans ce jeune projet d’entreprise ?

MD : Nous sommes dans une phase de lancement, il y a des acteurs qui sont en place depuis 10 ans, notre job c’est d’expliquer aux clients qu’ils ne sont pas obligés de s’engager 3-6 mois à l’avance avec des MOQ de 100-150pcs.

Notre objectif est de leur apporter plus de souplesse, plus de réactivité et moins de risque de stock, et il semblerait que l’offre soit plutôt bien perçue. Sincèrement, Moneytime avance step by step, mais je suis plutôt satisfait des premiers mois.

SBB : Qui sont vos premiers clients, premières réalisations ?

MD : On ne peut malheureusement pas toujours communiquer sur nos clients car très souvent il y a des contrats de confidentialité, ou d’exclusivité mais je peux vous dire qu’en 3 mois, nous avons déjà travaillé avec 12 clubs pros, une fédération, et 4 marques.

Nous avons reçu plus de 200 commandes, dans 14 disciplines sportives différentes (du foot en passant par le basket, le tennis de table, du tchoukball….) et de beaux projets sont en discussion. Nous avons la chance d’avoir 2 grands événements majeurs en France, avec la Coupe du Monde de Rugby en 2023 puis les JO 2024.

« Il faut savoir être modeste mais ambitieux, personnellement j’aimerais atteindre 1 million d’euros d’ici 3 ans »

SBB : Comment pensez-vous pouvoir vous différencier avec votre nouvelle structure ?

MD : Avant tout, nous sommes des passionnés de sports, de mode, et quand nous démarchons des clubs, des fédé, des associations… ils le ressentent rapidement.

Je pense qu’avant de pitcher Moneytime, il faut savoir écouter les clients, leurs besoins, leurs attentes, il n’y a aucune raison de les faire changer s’ils sont contents de leurs prestataires actuels. Je suis là pour leur expliquer, que chez Moneytime, peu importe la structure, on va concevoir ensemble un produit ou une collection unique, 100% personnalisée à leurs couleurs, leur identité. Et surtout dans un délai rapide, en moyenne 6 semaines et en petites quantités, puisque nous commençons à partir de 30pcs. Notre différence majeure, c’est la souplesse.

SBB : Quel chiffre d’affaires prévoyez-vous à 3-5 ans ?

MD : Il faut savoir être modeste mais ambitieux, personnellement j’aimerais atteindre 1 million d’euros d’ici 3 ans.

SBB : Quel est votre regard sur l’industrie du merchandising sportif et là où il sera dans 10 ans ?

MD : Selon moi ça dépend de plusieurs critères.

  • La stratégie des clubs, certains sont portés sur le prix, le produit, la réactivité.
  • L’organisation des clubs, certains sont structurés et gèrent la majorité des opérations merch en interne, mais je constate que de plus en plus de clubs pros externalisent la gestion de leurs boutiques, leur merch
  • La volonté et le dynamisme des clubs, il y a des clubs qui sont très créatifs, qui multiplient les collaborations, qui aiment être novateur, à l’écoute de nouveaux projets.
  • L’éthique et les valeurs, je trouve que les clubs essaient de travailler sur des projets plus éco responsables.

Il peut se passer tellement des choses en 10 ans que c’est difficile de se projeter mais je pense que l’on sera sur des offres toujours plus personnalisées, plus éthiques, plus digitalisées.

« Être entrepreneur, c’est un ascenseur émotionnel permanent mais tellement excitant ! »

SBB : Etes-vous à la recherche de fonds, de partenaires, de futurs collaborateurs ?

MD : Très sincèrement, ce n’était pas prévu pour cette première année, mais j’ai déjà reçu des appels du pied d’autres acteurs du monde du sport. Outre que c’est plutôt gratifiant, cela montre que Moneytime a un réel potentiel, et des personnes croient en notre concept, ça donne de la force. On verra, c’est un peu tôt pour le moment je pense.

SBB : Quelles sont vos principales difficultés rencontrées pour le moment dans ce projet entrepreneurial ?

MD : La difficulté majeure quand on est entrepreneur, c’est de jongler entre les tâches administratives, logistiques, commerciales dans une même journée. Il faut être organisé, j’essaie de beaucoup m’inspirer d’anciens entrepreneurs qui aujourd’hui ont explosé, en écoutant leurs podcast ou en lisant leurs livres.
Être entrepreneur, c’est un ascenseur émotionnel permanent mais tellement excitant !

Mendel Delhomme

Contact
mendel@moneytime.team / 06 38 82 25 73


 

Vous souhaitez mettre en avant votre jeune société (max 3 ans), parler de votre futur projet entrepreneurial dans notre nouvelle rubrique « entreprendre dans le sport » ?
Contactez-nous à infos@sportbuzzbusiness.fr

A lire aussi

Interview : Louis Le Neve, co-fondateur de « Le Bon Maillot »

Interview : Paul Adrien Dufour, Fondateur de « Culture Sports »

Interview : Olivier Rousseau, Fondateur de Flycup

BON PLAN : Grâce à notre site, bénéficiez de 50€ offerts sur les offres d'abonnement CANAL+ (Canal+, beIN SPORTS, Eurosport...) rendez-vous ici pour en profiter

Interview : Ahmed Hakkoum, co-fondateur de FAN4ALL, plateforme d’expériences dédiée aux fans de foot

Laisser un commentaire

NFL - Captain Morgan récompense les fans de l’année avec... Rugby - Paramount+ diffuse une série sur le Stade Toulousain
football / crampons / marque - Kipsta sort une nouvelle paire de crampons en édition limitée(Lire la suite) Sponsoring - Apple Watch nouveau partenaire de la World Surf League(Lire la suite) Tennis - Matteo Berrettini parmi les protagonistes de la nouvelle campagne Boss(Lire la suite) Football - La LFP lance une campagne pour promouvoir les mobilités durables(Lire la suite) Padel - QSI accepte d’ouvrir des discussions avec Damm, propriétaire du World Padel Tour(Lire la suite) Best Practice - Ambush Marketing - Heinz surfe sur le Super Bowl LVII(Lire la suite)