Comment travaille le site « Basket Europe » pour réaliser son dossier sur les salaires des joueurs de Betclic Elite (2022-2023)

 

Ces derniers jours, le site d’actualité « Basket Europe » a publié son dossier consacré aux salaires des joueurs évoluant en Betclic Elite pour cette saison 2022-2023.

Combien gagnent les joueurs du championnat de France de basket ? Depuis 10 ans, Basket Europe propose à ses lecteurs abonnés un aperçu des salaires de tous les joueurs mais également coachs des 18 équipes de l’élite.

Grâce à un budget record, l’AS Monaco est le club qui offre la meilleure rémunération de la saison. Le meneur américain Mike James est le premier joueur à atteindre la barre des 2 millions d’euros net selon « BasketEurope.com ».

Un dossier spécial salaires qui est évidemment un moment important pour le média. « C’est le moment le plus important de notre saison à Basket Europe. Durant la période de publication, nous avons une hausse significative du nombre de lecteurs et du nombre d’abonnés premium sur notre site. Sans surprise, les salaires intéressent car ils touchent tout le monde. Cela va du grand public qui souhaite savoir combien est payé son joueur préféré au directeur sportif qui regarde ce que font les concurrents. » nous précise Clément Carton, journaliste qui a mené l’enquête pour basketeurope.com, recueillant les informations avant de les confirmer auprès des clubs.

Du côté de LDLC ASVEL, Nando De Colo et Joffrey Lauvergne dépasseraient la barre du million d’euros. Numéro 1 aux points, aux rebonds, aux contres et à l’évaluation et favori pour le titre de MVP après 19 journées, le phénomène des Metropolitans 92 Victor Wembanyama figure dans le TOP 20 des meilleurs salaires de Betclic Elite cette saison. Le français gagnerait environ 250 000€ cette saison. Des revenus qui devraient exploser la saison prochaine; lui qui est promis à la première place de la draft NBA en juin prochain. Basket Europe précise qu’il devrait toucher plus ou moins 10 millions d’euros pour sa première saison, soit près de 40 fois plus que ce qu’il touche actuellement.

Le TOP 10 des salaires en Betclic Elite (2022-2023) selon Basket Europe

1/ Mike James (AS Monaco) : 2M€ (annuel net)
2/ Nando De Colo (LDLC ASVEL) : 1,5M€
3/ Jordan Loyd (AS Monaco) : 1,1M€
4/ Joffrey Lauvergne (LDLC ASVEL) : 1M€
5/ John Brown III (AS Monaco) : 900 000€
6/ Donatas Motiejunas (AS Monaco) : 800 000€
7/ Youssoupha Fall (LDLC ASVEL) : 800 000€
8/ Donta Hall (AS Monaco) : 750 000€
9/ Elie Okobo (AS Monaco) : 700 000€
10/ Alpha Diallo (AS Monaco) : 700 000€

Comment travaille Basket Europe pour ce dossier sur les salaires des joueurs ?

« Aux Etats-Unis, les salaires des joueurs sont publics. En Europe et en France, c’est un prisme différent puisqu’ils ne le sont pas. En 2023, il reste encore une forme de tabou à parler d’argent, même si ce dossier salaire est rentré dans la norme pour les acteurs du basket français et européen – le site Basket Europe a pris le relais des magazines Basket-Hebdo et BasketNews depuis la saison 2016-2017 en ce qui concerne ce dossier » nous détaille Clément Carton.

« Si la majorité des agents et des dirigeants collaborent car ils reconnaissent notre fiabilité depuis une dizaine d’années et cela les aide dans leur travail de prospection chez la concurrence, une poignée d’entre eux se refuse à répondre à nos sollicitations. Ce qui rend le travail d’investigation plus fastidieux, mais pas impossible.

Par ailleurs, tous les clubs n’ont pas les mêmes standards. Par exemple, certains disposent de plans d’intéressement (pour faire simple, des primes de performance). D’autres incluent – ou non – les avantages en nature, à savoir la location des appartements et des véhicules, dans le salaire de leurs joueurs, y compris étrangers. D’autres rémunèrent leurs joueurs avec un nombre incalculable de primes, parfois avec des droits à l’image. Même si nous en connaissons les grandes lignes, il est impossible de tout comptabiliser car nous divulguons, Betclic Elite et Pro B compris, près de 500 salaires des joueurs et coachs des deux premières divisions. Raison pour laquelle nous nous arrêtons, sauf cas exceptionnel, au salaire que le club verse à son joueur.

Une autre difficulté est liée aux contrats des joueurs étrangers. La majorité des joueurs non-formés localement (JNFL) signent des contrats en dollars. Comme nous avons fait le choix de divulguer l’intégralité des chiffres en euros, les salaires des joueurs étrangers sont liés au taux de change. Ce qui explique notre marge d’erreur à +/- 10 % près (en euros annuels net). »

Clément Carton

A lire aussi

« First Team » nous partage les chiffres clés de la diffusion d’un match de Betclic Elite sur sa chaîne Twitch

Basket – La bataille des équipementiers en Betclic Elite pour la saison 2022-2023

Droits TV – La NBA aurait payé 137 000 dollars à la LNB pour les matchs de Victor Wembanyama

Sports Management School devient Partenaire Formation de la Ligue Nationale de Basket (LNB)

Sponsoring – Rent A Car nouveau partenaire de la Ligue Nationale de Basket jusqu’en 2025

Basket – La NBA dévoile son nouveau spot promotionnel pour la rentrée 2022-2023 avec « The nonstop NBA »

Laisser un commentaire

Le FC Barcelone signe avec la société turque Limak pour les... Offre Emploi : Hospitality Sales Manager - Infront France
Tennis - L’Opening Week, l’autre réussite de Roland Garros(Lire la suite) Smaïl Bouabdellah rejoint M6 pour l’Euro 2024(Lire la suite) Business - La startup de recrutement de sportifs "Sportiw" lève 1 million d'euros(Lire la suite) Volley - Nolt équipementier de la LNV, on en parle avec le responsable marketing de la ligue(Lire la suite) JO - Terraillon Supporteur Officiel de Paris 2024(Lire la suite) Média - La société Matchem rachète le média "But !" pour 120 000€(Lire la suite)