Le projet de télécabines de Frank McCourt à Los Angeles pour relier le Dodger Stadium en vue des Jeux Olympiques LA28

Le projet de télécabines survolant une partie de la ville de Los Angeles jusqu’au Dodger Stadium est toujours d’actualité.

L’objectif des intéressés, dont un certain Frank McCourt, est d’ouvrir la ligne pour les Jeux Olympiques de LA 2028.

Un projet à 500 millions de dollars ?

Le projet est pharaonique. Estimée à près de 500 millions de dollars selon un dernier rapport, ce téléphérique a pour ambition de relier la gare Union au stade de baseball des Dodgers en 7 minutes.

Avec « Zero Emissions Transit (ZET) project », les « air gondolas » pourraient déplacer jusqu’à 5 500 personnes par heure dans chaque direction. L’objectif est de démarrer les travaux en 2026 pour garantir un fonctionnement en 2028, juste avant les Jeux Olympiques d’été.

Ce projet a été imaginé en 2018 par Aerial Rapid Transit Technologies LLC. Une entité créée par McCourt Global, dont le PDG n’est autre que Frank McCourt. Actuel propriétaire de l’Olympique de Marseille, l’homme d’affaires américain est l’ancien propriétaire des Los Angeles Dodgers (franchise vendue notamment à Magic Johnson) et possède toujours des terrains aux abords du stade.

L’impact environnemental figurait comme l’un des principaux obstacles du projet de l’actuel boss de l’OM et de ce projet. Mais récemment, un rapport de 3 700 pages présentés aux autorités gouvernementales démontrait que cette télécabine pourrait en réalité soulager les embouteillages et ainsi réduire la pollution dans les quartiers environnants. La problématique principale se trouverait réellement dans le financement.

Il faudra entre 8 et 10 millions de dollars par an pour entretenir la télécabine

Le téléphérique nécessiterait entre 8 et 10 millions de dollars supplémentaires par an pour son fonctionnement et son entretien, selon le rapport.

Mais dans ces 3 700 pages, aucun paragraphe ne préciserait si le financement des contribuables sera utilisé en ce sens-là. Comme le rapporte le LA Times, le porte-parole du sponsor du projet ZET, Nathan Click, explique que ces frais pourraient être couverts par un financement privé, par des sponsors et dans des contrats de naming.

« Nous sommes impatients de partager davantage à mesure que la planification de ZET progresse et que les processus de l’État et de la ville avancent. » poursuit Nathan Click.

Malgré tout, le dossier avance. Et selon plusieurs médias américains, son officialisation pour bientôt être actée. Affaire à suivre donc…En attendant, pensez à covoiturer.

À lire aussi

Paris 2024 : Le ticket de métro sera à 4 euros, le CIO promettait la gratuité en 2017…

75$, le prix du “Drive-in” proposé par les Los Angeles Dodgers pour suivre les finales MLB depuis sa voiture

Volkswagen relance une plateforme de covoiturage avec la FFF

Fan Experience – Quand la bouffe de stade s’invite à l’extérieur (L’exemple des Dodgers et des Spurs)

Quand Emirates revisite les consignes de sécurité dans l’antre des Los Angeles Dodgers (MLB)

TOP 50 des franchises de sport les mieux valorisées (Forbes – septembre 2023)

La startup de covoiturage “StadiumGO” finalise sa première levée de fonds

MLS – Los Angeles FC signe un contrat de Naming pour son stade avec BMO (“BMO Stadium”)

Laisser un commentaire

Média : CANAL+ passe en mode "Foot & Furious" du 9 au 14 décembre... Tennis - « C'est l'avenir » : Nick Kyrgios se lance sur la...
Communication - Belin et Tuc dévoilent leur nouvelle campagne avec 3 champions français(Lire la suite) Football - Le PSG met ses supporters en avant dans sa nouvelle campagne de réabonnement(Lire la suite) Cyclisme - Le sponsor du Maillot Vert du Tour de France jusqu'en 2028 sera...(Lire la suite) Interview - Guillaume Grimel, CEO de WeTENNIX(Lire la suite) Agence - Infront France et Publicis Sport signent un partenariat stratégique(Lire la suite) Event - Palmarès des Trophées Sporsora 2024 : Renault désigné "Sponsor de l'année"(Lire la suite)