Le détail des revenus de l’Olympique Lyonnais pour 2020-2021

 

Hier, le Conseil d’Administration d’OL Groupe a arrêté les comptes de l’exercice 2020/2021. L’Olympique Lyonnais enregistre une baisse de son chiffre d’affaires de 35% et voit son Excédent Brut d’Exploitation (EBE) déficitaire.

Pour les comptes de la saison dernière, les effets de la crise sanitaire et de la défaillance de Médiapro se font sentir. L’Olympique Lyonnais, club coté en bourse, présente un total des produits des activités hors trading joueurs de 118,2 millions d’euros, en recul de 35% par rapport à 2019/2020 dont la fin de saison avait également été impactée par le COVID-19. En incluant la vente de joueurs, les revenus de l’OL s’établissent à 177,4M€ contre 271,6M€ pour 2019-2020.

« Le Groupe estime ainsi, sur le plan financier, à environ 150M€ le montant total des impacts directs et indirects de la pandémie, y compris la défaillance de Mediapro et le manque à gagner lié à l’absence de participation en Champions League 2020/21 (base 1/8 de finale) sur le total des produits des activités (hors trading joueurs) » précise OL Groupe. L’absence en Ligue des Champions était la conséquence de l’arrêt prématuré du championnat en 2020 suite à l’arrivée de la crise sanitaire.

L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) est négatif pour la première fois depuis l’entrée au Groupama Stadium et s’établit à -33,9 M€ au 30 juin 2021. Le résultat avant impôt s’établit à -109,2M€, contre -36,3M€ pour l’exercice précédent.

Des revenus sponsoring historiques pour l’OL

Dans le détail, les revenus de l’OL reposent sur les droits TV, le sponsoring, la billetterie, le merchandising et l’évènementiel (concerts, séminaires,…).

Pour cet exercice 2020/2021, les recettes billetterie au Groupama Stadium sont quasi nulles en raison des huis clos avec 2M€ contre 41,8M€ pour la dernière saison pleine de l’OL hors période Covid en 2018-2019. Lors de cette saison, OL Groupe avait enregistré des revenus records de 309 millions d’euros incluant la vente de joueurs.

Avec l’absence de Coupe d’Europe, les droits TV s’établissent à 69,1M€ pour 2020/2021 (97,6M€ en N-1). Un montant qui comprend néanmoins les revenus relatifs à la fin de l’UEFA Champions League 2019/20 (1/8e retour contre la Juventus et « Final 8 »  à hauteur de 27,0M€).

Concernant le sponsoring et les partenariats, OL Groupe enregistre un record malgré la crise avec des revenus historiques à 33,9 millions d’euros. Un chiffre qui s’explique par l’entrée en vigueur du contrat signé avec Emirates pour la face avant du maillot. Pour la saison 2021/2022 en cours, le club pourrait atteindre un nouveau record proche des 38M€ grâce à la signature de nouveaux contrats avec MG Motor, OOGarden, AliExpress et Fagor.

Enfin, les produits de la marque s’élèvent à 12,1M€  dont 8,1M€ issus du merchandising.

OL Groupe décale d’une année ses objectifs

Malgré la crise, OL Groupe a poursuivi ces derniers mois ses investissements « Full entertainment » dans le lieu de vie « OL Vallée » situé à côté du stade.

Le pôle de loisirs de 23 000 m2 a été inauguré le 9 juin 2021 et 17 enseignes exploitantes proposent aujourd’hui des espaces de restauration, récréatifs, sportifs (padel et surf indoor) et culturels.

Surtout, la future salle événementielle d’une capacité de 12 000 à 16 000 personnes a franchi de nouvelles étapes administratives avec notamment le vote favorable de la Métropole de Lyon en septembre dernier, pour la mise en conformité du PLU. Cette nouvelle enceinte « OL Vallée Arena », dont la conception/construction a été confiée au Groupement POPULOUS (architecte) et CITINEA, filiale de VINCI Construction France (sous réserve de la levée des conditions suspensives habituelles), devrait représenter un investissement d’environ 141 M€. « Son financement, actuellement en cours de discussions, devrait faire l’objet d’une structuration sous forme de fonds propres/quasi fonds propres et de dette bancaire prenant la forme d’un crédit-bail. Le Permis de Construire a été signé le 25 octobre 2021. OL Groupe a pour objectif un démarrage des travaux en début d’année civile 2022 et une mise en exploitation fin 2023 » ajoute le communiqué.

Ainsi, OL Groupe annonce que son objectif de 400 à 420M€ de produits des activités (incluant le trading joueurs) pourrait être atteint avec un décalage d’environ un an, c’est-à-dire au terme de la saison 2024/25 (contre 2023/24 précédemment).

 

Laisser un commentaire

Livre - "Road Trip NBA" : De Boston à Los Angeles. Voyage au... Offre Alternance : Assistant(e) Coordination opérationnelle...
F1 - Face à la polémique, Mercedes AMG Petronas F1 Team et Kingspan stoppent leur partenariat(Lire la suite) Golf - En 2021, les signaux sont au vert pour la filière golf en France(Lire la suite) Social Media - Le hashtag #TeamOM numéro 1 sur Twitter en 2021(Lire la suite) Football - Panini s'excuse pour la mise en vente de produits PSG sur la boutique de l'OM(Lire la suite) Vidéo - Replay de l'audition de Vincent Labrune, Président de la LFP, devant le Sénat(Lire la suite) Social Media - Best of tweets "sport business" et "marketing sportif"(Lire la suite)